J'ai testé le canon 7D mark II

Passionnée par la photographie depuis quelques années maintenant, j’ai vu passer entre mes mains de nombreux appareils photo ! Après avoir débuté avec un numérique classique (Olympus), je suis rapidement passée à l’appareil photo bridge. (Samsung) Arrivée au bout de ce que je pouvais faire avec, j’ai eu mon premier reflex (canon 1200D) il y a 4 ans. Aujourd’hui j’ai testé et approuvé le Canon 7D mark II !

Le semi-pro qui fait pro

Après avoir tout essayé avec mon ancien reflex (canon 1200D), j’ai éprouvé le besoin d’évolué un peu plus dans la photographie. Et cela passait par l’achat d’un nouveau boitier. Ce n’est jamais simple de changer de matériel, il y a tellement de choix sur le marché qu’il en devient un vrai casse tête de prendre une décision. Mon choix s’est finalement porté vers un semi-pro de chez Canon. Effectivement, il était plus sage de ne pas viser trop haut pour le moment surtout en ayant vu qu’un 1200D auparavant. Le 7D mark II de chez Canon est un véritable bijou. Souvent décrit comme un boitier semi-pro, il a tout d’un pro ! Canon a développé un appareil photo avec un capteur APS-C en 2016. Son capteur CMOS de 20 mégapixels, doté d’un réglage ISO performant (51 200 maximum) permet une qualité de photo excellente même en conditions lumineuses difficiles. C’est un atout important pour mon utilisation. Dans les salles d’athlétisme, la luminosité est souvent basse et moyenne. En plus de son capteur de pointe, le canon présente d’autres atouts dignes d’un boitier pro. En mode vidéo, le canon 7D Mark II possède une définition Full HD. Même si la définition 4K serait encore meilleure, ce boitier n’a rien à envier à la gamme professionnelle en matière de vidéo. Un mode économie d’énergie, très utilisé chez les professionnels vous permettra de réaliser des présentations de durée prolongée.  

Conçu pour la photo sportive

Si la balance a aussi penché du côté de ce boitier c’est notamment pour sa performance en terme de photographie sportive. En effet, la principale utilisation que j’ai avec mon appareil c’est pour photographier des sportifs. Le 7D Mark II possède une excellente fréquence d’image pour les photos en série de 10 images seconde. Sa fréquence est nettement plus rapide que celle du canon 70D par exemple. A l’heure actuelle, le 7D mark II et le 5D mark III partagent le marché chez les photographes sportifs professionnels. Le 5D mark III est notamment le grand frère du 7D mark II puisque ce dernier a été conçu par “croisement” entre le 5D mark III et le 1D-X. Un joystick permet également de changer rapidement de collimateur en AF (Autofocus). En parlant de collimateur, dans la lignée des EOS vous ne trouverez pas mieux (si ce n’est le 6D qui l’égale en terme de performance). En effet, pas moins de 65 collimateurs tous croisés se répartissent sur une bonne surface de la visée. Finalement tout ou du moins presque tout est possible avec le 7D Mark II. L’un des seuls inconvénients est finalement l’écran statique contrairement au Canon EOS 70D. L’absence d’une puce WI-FI rentre également dans les inconvénients. Après avoir réalisé presque 8000 clichés en l’espace de quelques mois, j’ai testé ce boitier et totalement approuvé sa performance !

Alanis Duc
Photographe Freelance

Bourg-Saint-Maurice / Aix-les-Bains, Savoie, France
07.68.26.85.44 – alanis.duc@outlook.com

© Alanis Duc Photographie – 2019
Tous droits réservés. Toute reproduction est interdite sans l’autorisation de l’auteur.